Au cours des six années du projet Cours d’eau cassés, 350 évaluations détaillées de ponceaux ont été réalisées et nos études démontrent que 68,1% de ces passages constituent une barrière partielle ou totale au passage des poissons. Bien que rentables par rapport aux autres traversées route-cours d’eau, l’impact environnemental de ces ponceaux barrières équivaut à plus de 500 km d’habitat aquatique perdu ou inaccessible aux espèces de poissons migrateurs dans le bassin versant de la rivière Petitcodiac. L’objectif du projet Cours d’eau cassés demeure de faciliter le passage des poissons dans les ponceaux évalués comme des barrières, augmentant ainsi la quantité d’habitat aquatique disponible dans tout le bassin versant de la rivière Petitcodiac. Nous continuons d’améliorer l’accès en amont en utilisant des stratégies de remédiation telles que des déversoirs rocheux, des chutes de sortie et l’enlèvement des débris. À ce jour, nous avons restauré plus de 100 km d’habitat en amont.

Outflow Chute était en construction à l’automne 2019 à Elgin

Le passage du poisson à travers les déversoirs rocheux des ponceaux était en construction à l’automne 2020 à Moncton

Avant l’enlèvement des débris

Après l’enlèvement des débris

Citizen_Science_Rapid_Assessment_Protocol_FR