Parlons de nos amies à plumes les plus charmantes : les sauvagines. Cette catégorie d’oiseaux aquatiques comprend les canards, les oies et les cygnes, et s’étend souvent à d’autres oiseaux, tels que les plongeons, les foulques et les grèbes. Dans l’ensemble, il existe un très grand nombre d’espèces de sauvagines, ce qui offre aux amateurs d’oiseaux un défilé de couleurs, de formes et de comportements intéressants à découvrir. Le Canada et le Nouveau-Brunswick comptent également une grande variété de milieux humides, notamment des marais, des tourbières, des marécages et des tourbières minérotrophes, qui sont les endroits les plus communs où l’on peut trouver toutes sortes de sauvagines ! 

Les zones humides sont des ressources environnementales vitales et jouent un rôle important pour les sauvagines et de nombreux autres types d’animaux sauvages, tout en nous rendant également service sur le plan écologique ! Elles régulent le flux d’eau dans l’environnement en absorbant l’eau de pluie et l’eau de fonte des neiges, ce qui empêche les inondations pendant les périodes de fortes précipitations ou de ruissellement. Les zones humides libèrent progressivement l’eau absorbée pendant les saisons sèches, ce qui atténue également la sécheresse. L’eau des zones humides est également purifiée, car les plantes qui y vivent aident à filtrer l’eau en absorbant et en accumulant les toxines et les excès de nutriments tels que l’azote et le phosphore, ce qui empêche la prolifération d’algues ou de bactéries nocives.   

Photo 1: Zones humides boréales (©DUC) https://www.ducks.ca/our-work/wetlands/ 

Les sauvagines passent une grande partie de leur temps dans l’eau et autour de l’eau. De nombreuses sauvagines vivent dans les zones humides en bonne santé, ce qui implique une grande biodiversité, c’est-à-dire une grande variété de plantes, d’algues et d’invertébrés, qui constituent une excellente source de nourriture pour tous les oiseaux aquatiques. Elles constituent des habitats où les oiseaux peuvent nicher et élever leurs petits, car une variété de plantes hautes comme les quenouilles leur permettent de se camoufler des prédateurs. Les zones humides sont également essentielles à la réussite à la migration, car elles servent de lieux de repos permettant aux oiseaux de se ravitailler tout au long de leur route vers leur destination, afin d’éviter les rudes mois d’hiver. En d’autres termes, les zones humides disposent des ressources nécessaires pour aider les sauvagines à prospérer à chaque saison de leur vie.  

La relation entre les zones humides et les sauvagines est loin d’être unilatérale. Les oiseaux aquatiques apportent également aux zones humides des avantages qui contribuent à les maintenir en bonne santé et leur permettent de continuer à jouer leur rôle écologique. L’une des façons dont les sauvagines contribuent à la santé des zones humides est en agissant comme des oiseaux livreurs d’organismes ! En visitant différentes zones humides, ils peuvent ramasser ou déposer du matériel biologique d’une zone à l’autre. Il peut s’agir d’insectes, de plantes, de poissons, d’œufs de grenouilles ou de toute autre petite chose qui peut rester collée au corps de l’oiseau ou survivre dans son tube digestif. Cela permet de soutenir la biodiversité des zones humides et d’accroître la diversité génétique.  

Photo 2: Couple de bernaches du Canada et leurs oisons à Sackville (N.-B.). Photo par Claire Johnson. 

Photo 3 : Mère canard colvert et ses canetons à Sackville, NB. Photo par Claire Johnson. 

En revanche, la répartition des espèces envahissantes constitue une menace pour l’environnement. Cela signifie-t-il que les sauvagines nuisent à l’environnement en favorisant la propagation des espèces envahissantes ? Non, bien au contraire ! Les sauvagines peuvent constituer un excellent moyen de contrôle biologique des espèces envahissantes, en se nourrissant d’espèces envahissantes telles que les plantes invasives et les moules zébrées. En vivant simplement leur vie et en mangeant pour survivre, les oiseaux aquatiques peuvent aider à contrôler les espèces envahissantes d’une manière qui demanderait à l’homme beaucoup de temps, d’efforts et de coordination.  

L’importance des zones humides doit être soulignée car elles sont en déclin et continueront à décliner si aucune action est prise pour soutenir leur conservation. Elles ont été détruites par l’expansion urbaine, l’installation des canalisations de drainage et de l’extraction de ressources. Au Canada, 70 % des zones humides ont été détruites dans les régions habitées, mais certaines organisations comme la PWA entreprennent des projets pour restaurer et protéger ces précieuses ressources.  Il est essentiel de sensibiliser la population à la protection et à la restauration des zones humides, car leur déclin affecte négativement les populations des charmantes sauvagines qui en dépendent pour leur survie. 

Le Nouveau-Brunswick compte de nombreuses terres humides qui abritent une vaste gamme de sauvagines. Par exemple, le sentier des terres humides à Salisbury (N.-B.) offre aux visiteurs un accès facile à des vues magnifiques des terres humides et des oiseaux aquatiques. La zone est utilisée par Canards Illimités Canada et la PWA comme exemple pour enseigner aux élèves locaux l’importance des écosystèmes aquatiques et de la biodiversité !   

Pour participer à notre concours, publiez sur Facebook ou Instagram une photo au Salisbury Wetland Trail ou au Highland Park, identifiez-nous et utilisez #25watershedmoments.  

Canards Illimité Canada. (s.d.).  Sauvagine. Repéré le 28 novembre 2023, à https://www.canards.ca/notre-travail/sauvagine/ 

Canards Illimité Canada. (s.d.). Les milieux humides. Repéré le 28 novembre 2023, à https://www.canards.ca/notre-travail/milieux-humides/quest-ce-quun-milieu-humide/ 

Rae, L. (2020). La sauvagine à votre service. Canards Illimité Canada. https://www.canards.ca/recits/conservationniste/la-sauvagine-a-votre-service/